Jeuxdesiles2019.com franceolympique.com JEUX DES ILES J-28
Du 19 au 28 juillet 2019
Facebook

JIOI 1979 – 1ère édition à l’île de La Réunion

A La Réunion où tout a commencé

C’est le Comité Régional Olympique et Sportif (CROS) de La Réunion qui émet, au départ, l’idée d’organiser des jeux sportifs dans l’océan Indien en 1974. Elle est adoptée par le Comité International Olympique (CIO) deux ans plus tard.

Initialement baptisées Jeux de l’Océan Indien, les épreuves sportives changent rapidement d’appellation pour devenir les Jeux des Îles de l’Océan Indien (JIOI). En tant qu’instigatrice, c’est tout naturellement que notre île servira de décor en 1979 aux tout premiers Jeux. Le Sri Lanka, à la table des discussions avant le rendez-vous, ne participe finalement pas tout comme Madagascar.

Le coup d’envoi des Jeux est donné le 25 août avec la cérémonie d’ouverture où des spectacles, les uns plus grandioses que les autres, s’enchaînent. Ce premier rassemblement est considéré comme la fête du sport et de la fraternité par les organisateurs qui ont mis les petits plats dans les grands. Ainsi, le drapeau officiel des Jeux et ceux représentant les différents pays participants tombent du ciel, cela grâce à des parachutistes qui atterrissent sur la pelouse du stade régional olympique de Saint-Paul.

La compétition s’achèvera le 1er septembre et La Réunion terminera en tête du classement des médailles avec 68 titres et 166 médailles récoltées. Maurice terminera deuxième tandis que les Seychelles compléteront le podium.


JIOI 1985 – 2e édition à Maurice

La flamme visite une deuxième destination après une apparition inaugurale à l’île de La Réunion, en 1979. Cette fois, c’est Maurice qui accueille le grand rendez-vous des sportifs de l’Océan Indien pour la première fois de son histoire. L’événement dure du 24 août 1985 au 1er septembre. 13 disciplines sont au programme des Jeux des Îles de l’Océan Indien, car outre le pays hôte, cinq pays ont répondu à l’invitation.

Au cours de la cérémonie d’ouverture organisée au stade Georges V, c’est Nano Sauzier qui a eu l’insigne honneur d’allumer la vasque. Ce sportif accompli, alors âgé de 50 ans et médaillé d’or avec Herbert Couacaud en 1979 dans l’épreuve du double-hommes en tennis, nous a quittés en 2014. 1200 jeunes feront étalage de leur talent durant cette cérémonie, Tizan le Dodo, mascotte des Jeux de 1985, s’attelant à enthousiasmer la foule à sa manière.


JIOI 1990 – 3e édition à Madagascar

Après les Jeux de la Communauté (13-19 avril 1960), Madagascar accueille pour la deuxième fois de son histoire un événement sportif d’une telle envergure. Il s’agit des troisièmes Jeux des Îles de l’Océan Indien, tenus du 24 août au 2 septembre 1990, principalement à Antananarivo.

Tant sur le plan organisationnel qu’au niveau de l’hospitalité des Malgaches, tous sont unanimes à dire que cette édition aura été une réussite sur toute la ligne pour ce rendez-vous vécu pleinement dans la fierté et aussi dans l’amitié. Le thème : unité de tous les peuples de l’océan Indien, est repris en chœur tandis que Maki la mascotte, représentant un lémurien à queue annelée, aura également séduit tous ceux présents de par son énergie débordante.

Le casting de cette troisième édition réunit 300 athlètes pour les Réunionnais. Ces derniers sont présents dans 13 des 14 disciplines car des lutteurs Bleu-Blanc-Rouge ne s’alignent pas dans la compétition.

Maurice, pour sa part, place sa confiance en 350 athlètes.

Madagascar, avec plus de 400 athlètes, est représenté partout et sera intraitable sur ses terres en engrangeant 56 titres et 155 médailles au total, dominant aisément le classement des nations. 14 disciplines étaient retenues pour cette édition dont la lutte et la pétanque.


JIOI 1993 – 4e édition aux Seychelles

Les Seychelles se voient confier l’organisation des Jeux des Îles pour la première fois de leur histoire. C’était en 1993, lors de la 4e édition de ce rendez-vous dont la réputation dans la région continue à rallier toutes les nations participantes à sa cause.

Situées sur la ligne de l’Équateur et composées d’une centaine d’îles, les Seychelles offrent un cadre enchanteur à ces Jeux, surtout aux touristes et autres vacanciers en quête d’évasion. Toutefois, tous ceux engagés n’auront pas cette idée en tête durant la grand-messe qui se déroule du 20 au 29 août à Mahé, l’île principale de l’archipel. Les Seychelles, qui organisent un événement sportif de cette envergure pour la toute première fois de leur histoire, ne déçoivent pas leurs convives.

Les Maldives alignent de manière symbolique cinq raquettes en badminton et cinq véliplanchistes. Une fois de plus, leur but est de prendre avant tout du plaisir avec cette participation.


JIOI 1998 – 5e édition à l’île de La Réunion

Les Réunionnais invitent leurs voisins de l’océan Indien à la grande fête du sport pour la deuxième fois de son histoire. La compétition se déroule du 7 au 15 août 1998. Six pays prennent part à ces Jeux. Le pays hôte présente la plus grande délégation avec 396 athlètes.

Maurice suit derrière avec 380 athlètes tandis que les Malgaches présentent un contingent de 350 sportifs. Les Comores, elles, débarquent avec un total de 130 sportifs alors que les Maldives n’alignent que 22 athlètes dans deux disciplines. Les Seychelles, hôte de la précédente édition, entendent bien poursuivre sur leur lancée. Un total de 1600 athlètes s’affrontent durant un peu plus d’une semaine en terre réunionnaise.

Cette année-là, le Comité organisateur des Jeux avait choisi Bayoun, une tangue, pour être la mascotte des Jeux. Quelques années plus tard, ce sera son fils Ti Bayoun qui reprendra le flambeau.

La cinquième édition voit l’apparition du premier concours de karaté. Ce sport de combat n’a eu aucun secret pour La Réunion qui rafle six médailles d’or à ce concours. La lutte est, elle, de nouveau au programme des Jeux. Dans cette discipline, ce sont les Malgaches qui dominent les débats. Les athlètes de la Grande Ile remportent cinq médailles grâce notamment à leurs prestations dans les petites catégories.


JIOI 2003 – 6e édition à Maurice

Maurice est en effervescence durant le mois d’août et de septembre 2003. Pour cause, le pays se pare de ses plus beaux atours pour la 6e édition des Jeux des Îles. La compétition réunit les Comores, les Maldives, les Seychelles, Madagascar et France Océan Indien, comprenant La Réunion et pour la première fois les Mahorais sous la même bannière.

13 disciplines sont au programme de ces Jeux, avec notamment, l’handisport, présent depuis les Jeux de 1998 à La Réunion, qui est inscrit aux épreuves d’athlétisme avec le 1500m fauteuil homme, le 800m fauteuil dames, le 200m non-voyant. Le coup d’envoi est donné le 29 août durant la cérémonie d’ouverture. Momo le Dauphin, la mascotte de l’édition, est prêt tandis que partout où l’on passe, la chanson Zanfan locean, interprétée par Désiré François et Sandra Mayotte, résonne.


JIOI 2007 – 7e édition à Madagascar

La plus grande île de l’océan Indien reçoit ses frères et sœurs des autres pays de la région pour la 7e édition des Jeux des Îles de l’Océan Indien. C’est en 2007 que Madagascar accueille l’événement pour la deuxième fois de son histoire.

Au cours de ce rendez-vous, les Maldives annulent leur participation quelques jours seulement avant la cérémonie d’ouverture. Si la délégation maldivienne est absente, à l’inverse Mayotte s’aligne pour la toute première fois en tant qu’entité distincte de La Réunion. Les autres délégations ont, pour leur part, répondu présents à l’instar de Maurice, de La Réunion, des Seychelles et de l’Union des Comores.

15 disciplines ont été retenues au total pour la compétition avec notamment, la pétanque, le karaté, la lutte ou encore le taekwondo. Ce dernier figure pour la première fois au programme des épreuves aux JIOI de 2007 alors que les autres disciplines mentionnées apparaissent pour la seconde fois seulement.

La finale de football, perdue par les locaux face à La Réunion, a laissé un goût d’inachevé aux Malgaches. Les Mahorais, eux, ont pris le bronze aux dépens du Club Maurice.


JIOI 2011 – 8e édition aux Seychelles

Les Seychelles ont accueilli les Jeux des Îles de l’Océan Indien pour la deuxième fois de leur histoire en 2011. Du 5 au 14 août 2011, la capitale Mahé a vécu au rythme de ce rendez-vous sportif incontournable. 12 disciplines sont au programme de la 8e édition et La Réunion s’est adjugé la première place au classement des médailles suivie du pays hôte et de Maurice.


JIOI 2015 – 9e édition à l’île de La Réunion

L’île de La Réunion a accueilli les Jeux des Îles de l’Océan Indien pour la troisième fois après la première édition en 1979 et celle de 1998. Sept pays y ont pris part, en l’occurrence Maurice, Maldives, Madagascar, Seychelles, Mayotte et le pays hôte. Les Comores sont également de la partie, mais sa délégation décide de rentrer au pays à l’issue de la cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée au stade Paul Julius Benard à Saint-Paul.

Environ 2000 athlètes participent à la compétition et 14 disciplines seulement sont retenues. La mascotte de la 9e édition est Ti Bayoun. Le représentant de la compétition est un tangue, animal semblable à un rongeur et très apprécié dans les cuisines réunionnaises.

À domicile, La Réunion a été intraitable au niveau de la performance. Les Réunionnais ont, en effet, décroché 84 médailles d’or, 72 d’argent et 53 de bronze pour un total de 209 breloques. Le Club M avec ses 66 médailles d’or a battu son record de titre depuis la création des Jeux.

Le pays hôte a réalisé le coup double en football en ramenant le titre tant chez les hommes que chez les dames. Idem en handball, sport jouissant d’une grande popularité dans ce pays et en basketball. Les épreuves de natation n’ont pas eu de secret pour les Réunionnais une nouvelle fois. Ces derniers ont remporté 31 médailles d’or dans cette discipline. Cependant, ils ont dû composer avec la redoutable concurrence des Mauriciens qui ont totalisé 35 breloques.

Au total, le Club Maurice a ramené 185 médailles, dont 66 d’or, se positionnant ainsi en deuxième position du classement derrière les Réunionnais qui totalisent 209. Madagascar a complété le podium avec 123 médailles.


JIOI 2019 – 10e édition à Maurice

Les 10è Jeux des Iles se dérouleront à Maurice du 19 au 28 juillet 2019.
La cérémonie d’ouverture est prévue le 19 juillet au Stade Anjalay à Belle Vue et la clôture le 28.

Partenaire Premium 8 Partenaire Premium 7 Partenaire Premium 6 Partenaire Premium 5 Partenaire Premium 4 Partenaire Premium 3 Partenaire Premium 2 Partenaire Premium 1